Developpez.com

Une très vaste base de connaissances en informatique avec
plus de 100 FAQ et 10 000 réponses à vos questions

La plate-forme .NET

La plate-forme .NET

Article lu   fois.

L'auteur

I. Présentation de la plate-forme .NET

La plate-forme .NET est un ensemble formé d'outils (présents dans le SDK), de modules actifs au runtime (le CLR par exemple) et de classes formant une API très étendue pour les applications de bureau comme pour les applications Internet. Des langages exploitent cette nouvelle base comme C# ou Delphi.NET . Du point de vue du développeur la plate-forme .NET peut être vue comme le successeur objet des API Win32. Mais cela va plus loin. Entrons dans le vif du sujet…

Téléchargez l'article complet au format pdf ici :

Articles .NET C# et Delphi.NET (maj 11/2006)
ADO.NET "Real Life" la programmation ADO.NET dans la "vraie vie" (C#/Delphi.NET)
Les nouvelles transactions distribuées de .NET 2.0 (C#/Delphi.NET)
Les références faibles sous .NET (C#/Delphi.NET)
Présentation de la plate-forme .NET
Introduction à la sécurité sous .NET et ASP.NET
Design pattern sous .NET avec C# et Delphi.NET (Delphi 2006)
Impressions sous .NET avec C# et Delphi.NET (Delphi 2006)
Remoting sous .NET (Delphi 2006)
Graphiques SVG avec ASP.NET
Programmation GDI+ sous Delphi.NET (Delphi 2006)
Accès aux données sous VCL.NET (Delphi 2006)
Editeurs de propriétés et de composants sous VCL.NET (Delphi 2006)
Package, Plugin et Réflexion avec Delphi.NET (Delphi 2006)
Migration d'application Win32 vers VCL.NET (partie 1)
Migration d'application et composants Win32 vers VCL.NET (partie 2)
 
Articles Delphi Win32:
La gestion des packages et la compatibilité des composants avec Delphi 6
RichEdit étendu par COM (Win32, Borcon 1998)
 
Autres:
Introduction à UML et Together (Delphi 2006)
Les types de données sous Interbase

  

Copyright © 2006 O.DAHAN. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.